Tips and TIC, la communication du tourisme durable

Aujourd'hui, quelle communication pour le tourisme durable ? Ce blog vous proposera des pistes de réponses à travers l’actualité des campagnes et des initiatives originales lancées dans le monde entier. Mon objectif est d’identifier les actions et stratégies efficaces pour sensibiliser le grand public. Retrouvez-moi sur Tips and TIC !

Le green banking, c’est pas du cinéma ! 29, novembre

analyse focus objectif développement durable communication professionnel J’ai parlé ICI des Prix Pinocchio, délivrés par l’Observatoire Indépendant de la Publicité aux entreprises communiquant – sans fondement – sur le thème du développement durable.

 

 

Le 9 novembre 2010 au Comptoir Général avait lieu la cérémonie de remise des prix. C’est le Crédit Agricole qui a remporté la palme de la catégorie Greenwashing, élu par les 6400 votants à 55%.

Une diffusion dans 80 pays, la figure de l’acteur mondial Sean Connery, la banque pas vraiment verte n’a pas lésiné sur les moyens pour s’acheter une image éthique.

« It’s time for green banking » est son slogan.

 

 

Laissons de côté ses émissions de carbone et ses investissements controversés pour jeter un œil à ce spot.

 

40 secondes d’une – fort jolie – animation vidéo pour présenter un environnement pollué et dégradé.

Deux phrases lancées par un Sean Connery sobre et solennel  (et répétées en fin de spot pour nous donner une dernière chance de mémoriser le slogan).

Puis les cheminées des usines qui s’écroulent face au sauveur : le Crédit Agricole et ses éoliennes.

 

On retrouve les codes du cinéma futuriste-catastrophe, avec l’impression de revoir des images du Dernier Jour, ou le ciel voilé par les fumées des machines de Matrix.
(more…)

Publicités
 

Un petit coup de greenwashing touristique! 9, novembre

développement durable tourisme stratégie communicationnelNul secteur n’est à l’abri du greenwashing, comme le montre si bien l’Observatoire Indépendant de la Publicité. Les transports ferroviaires ou aériens ne sont pas en reste pour utiliser l’argument du « déplacement vert »…  à grand renfort de campagnes de communication infondées.

 

Aujourd’hui 9 novembre, les lauréats concourant – malgré eux – à la place de la publicité la plus trompeuse orientée développement durable ont été départagés. Résultats imminents!

 

 

L’OIP et l’association Les Amis de la Terre ont en effet créé en 2008 les prix Pinocchio, qui ont pour but d’illustrer et de dénoncer les impacts négatifs de certaines entreprises françaises, en totale contradiction avec le concept de développement durable qu’elles utilisent abondamment. « Droits humains », « environnement » et « développement durable » sont les trois catégories où se retrouvent des campagnes de la SNCF, l’aéroport de Beauvais ou le Crédit Agricole.

 

Une dénonciation publique suffisamment dissuasive pour les entreprises? Probablement pas. Leurs campagnes ont déjà été approuvées par l’ARPP, visiblement à tort… A défaut de décourager les annonceurs, cela permet au moins aux consommateurs de s’y retrouver.

Intéressés? C’est ici !